Protéger Bébé avec élégance

Comment gérer le questionnement incessant des enfants surdoués, zèbres, HP?

Une question peut en cacher une autre.

La carte n'est pas le territoire

La pensée est un ensemble d’informations qui permettent à votre corps de fonctionner. À chaque instant des milliards d’opérations vous poussent à définir ce qui est réel. Tout est réuni dans votre interprétation subjective du monde:

votre "carte du monde."

Plus tard, lorsque vous prenez une décision, vous croyez agir sur la base de la réalité, mais vous pouvez le faire que sur une représentation mentale de celle-ci. Votre mémoire, votre éducation et vos perceptions sensorielles vous fournissent des morceaux de réalités qui vous permettent de vous faire une image, vague, mais tout à fait réaliste pour vous de ce qu'est le monde.

 "Nous sommes comme prisonniers d’une caverne, le monde extérieur projette des ombres sur les parois. Nous estimons que ces ombres sont la réalité."

 Platon (427 à 347 av. J.C.)

 

Cette carte est influencée par vos goûts, vos centres d'intérêts, votre métier, votre niveau d'études, l'étendue de votre culture, vos expériences, la religion que vous avez choisie (ou que l'on a choisi pour vous), vos origines ethniques, et même votre ADN.

En combinant tout cela avec les informations de vos 5 sens, vous mettez à jour votre liste de programmes /d'habitudes. Cela est valable pour chacun des domaines de votre vie.

Ces programmes sont des morceaux de plan réuni dans LA CARTE de ce qu’est la réalité à votre échelle personnelle.

Comme tout ce que la nature à créé, ce n’est pas un phénomène fixe ou définitif, toute votre carte du monde se modifie en permanence pour s’adapter aux informations nouvellement acquises. Il vous arrive parfois de remettre en cause de grands pans de votre conception du monde.

Rien ne peut la mesurer, personne ne peut vous donner une version imprimable de sa vision globale du monde. Vous avez la possibilité de la communiquer par petites touches à travers:

  • Vos conversations,
  • Vos comportements,
  • Vos habitudes,
  • Vos valeurs,
  • Vos explications
  • Et pour en venir au plus important, vos réponses aux questions que les enfants vous posent pour grandir.

 

Les réponses aux questions que vous donnez à votre enfant défini qui vous êtes et qui il sera.

 Cette carte est donc loin de la réalité matérielle du monde, pourtant elle est encore plus éloignée de la réalité propre d’une autre personne. Comme on l'a vu jusqu'à présent, chaque être humain interprète les informations du monde avec des filtres qui n’appartiennent qu’à lui. Il n’y a pas deux humains identiques à l’échelle de cette carte du monde, même pas des jumeaux.

Comment se passe la compréhension de la réalité chez les enfants ? 

L'information est la base tout, le savoir est une plus grande richesse que l'or. Si je vous donne un peu d'or, j'en aurais moins qu'avant. Si je vous partage de l'information, non seulement je vous enrichi, mais en plus je ne perds rien.

Alors maintenant que je vous ai emmené au bon endroit au bon moment, demandez vous :

Pourquoi votre enfant vous pause constamment des tonnes de questions ?

 Je pense que vous avez parfaitement compris où je veux en venir, la plupart du temps :

  1. Votre enfant ne connait pas grand-chose.
  2. Il ne peut pas se rendre compte de l'étendue de son ignorance.
  3. Il n'a pas de connaissances sur les moyens d'acquisition des savoirs. (Livres, internet, etc.…)
  4. Il n'a pas vraiment le vocabulaire adapté pour exprimer sa question.
  5. Il n'a pas souvent le bagage intellectuel suffisant pour comprendre les réponses qu'on lui donne.
  6. Il n'a pas les références nécessaires à comprendre la réponse tronquée (la plupart du temps) que vous lui donnez à travers vos filtres/ votre carte du monde.

La liste est non exhaustive mais illustre déjà bien l'ensemble de son ignorance.

La seule chose que l'enfant peut faire c'est dire "POURQUOI".

Et comment cela se passe lorsque cela fait plus de 5 minutes que votre enfant vous mitraille de questionnement ?

 

Hooo tu me saoules avec tes "Pourquoi » !!!!

Qu'il soit surdoué ou pas, quelle injustice pour un enfant de se faire rembarrer du mythique « tu m’embêtes avec tes questions, va jouer dehors avec les autres enfants » ...

En effet je comprends votre agacement devant votre incapacité de formuler une réponse complète et exhaustive qui remplis entièrement la soif de connaissance de votre enfant.

Cela vous semble rabaissant de répondre lorsque vous vous rendez compte que votre enfant se pose des questions sur la vie que vous ne vous êtes jamais posé. C’est encore plus compliqué pour vous de garder une contenance si vous ne connaissez absolument pas la réponse à la question posée.

Alors que faire lorsque votre poupon grandit et commence à se demander :

 

« Pourquoi ceci ? Pourquoi cela ? C'est quoi la mort ? Dieu c'est un homme ou une femme ? Pourquoi les anges n'ont pas de zizi ? Pourquoi les baleines ne sont pas des poissons alors qu'elles vivent dans l’eau ? Pourquoi les gens disent que les dinosaures ont disparu alors que les oiseaux sont leurs descendent direct ? Ça veut dire quoi édulcorant ? Comment ont fait les bébés ?»

Si vous avez lu la liste de question je vous félicite.

 

La plupart des enfants arrêtent de poser des questions au bout d'une dizaine de réponses de l'adulte devant eux.

Comment gérer le questionnement incessant des enfants que l'on qualifie de :

  • Surdoués
  • Haut Potentiel Intellectuels ou Emotionnels
  • Sur efficients
  • Hyper sensible
  • Zèbre
  • Multi Potentiel
  • En avance
  • Au QI élevés
  • Sur Adaptés ?

Il est primordial de définir un cadre avec votre enfant.

Lorsque vous vous rendrez compte que votre enfant à le pouvoir de contrôler son cerveau bien au-delà de vos espérances, il est intéressant d'avoir envie de rester "l'adulte compétent" et d'esquiver la perte de crédibilité face à un enfant dont la carte du monde se développe à toute vitesse.

J'ai même constaté que chez certains enfants il est possible de comprendre qu'ils posent une question et voudraient une explication avant même de savoir parler. (le regard qui vous cherche, le doigt tendu, les onomatopées etc...).

Voici mes 3 conseils pour garder le contrôle de vos émotions, de votre crédibilité tout en répondant au mieux aux questions exigeantes très poussés de votre enfant :

  1. Vous acceptez de répondre du mieux possible à ses questionnements mais dans une plage horaires définis. Lors d'un moment de complicité avec votre enfant, expliquez-lui que vous serrez ravis de passer du temps avec lui à répondre à ses très nombreuses questions, tous les jours de 17 à 17h30 par exemple. Cette astuce permet de centraliser les moments "questions/réponses" et de pouvoir profiter du reste du temps pour construire autre chose avec votre enfant.
  2. Vous êtes un adulte comme les autres et même si vous êtes surdoué, vous avez le droit de ne pas tous savoir, vous devez absolument expliquer cela à votre enfant et noter les questions auquel vous n’avez pas de réponse pour aller les chercher avec lui en vue de développer la 3ème astuce.
  3. Vous devez expliquer à votre enfant comment on fait pour trouver des réponses. Si votre enfant ne sait pas encore lire, je vous conseille de poser votre téléphone sur la table et expliquer à votre enfant ce que veut dire "Ok google ? " Vous restez crédible car vous expliquez à votre enfant comment il peut de lui-même chercher les réponses. si votre enfant connait la lecture, vous pouvez aller à la bibliothèque ou simplement chercher dans le dictionnaire selon la complexité de la demande de l'enfant.

Merci d'avoir partagé ce moment avec moi, c'est un plaisir si j'ai pu répondre à vos attentes, vous pouvez poser vos questions ou vos expériences personnelles en commentaire, j'y répondrais au plus vite.

Pour aller plus loin, je vous propose d'aller consulter la rubrique formations où je propose un module pour vous "aider à organiser les réponses aux « Pourquoi » de vos enfants et leur permettre de se rendre compte de l'étendue de leur savoir d’une manière adaptée à leur intelligence non linéaire.

 

Cette méthodologie indispensable s’appelle :

Le Dossier de Structure Mémorielle.

L’enfant peut observer et parcourir son Dossier et choisir ce qu’il veut explorer de ses connaissances ou de ses ignorances.

 

Merci encore, 

 

Antony Hélias,

Coache des surdoués et Maître Reiki 

Techniques utilisées :

  • Programmation Neuro Linguistique,
  • Hypnose,
  • EFT
  • Pleine Conscience
  •  Soins énérgétiques

Laisser un commentaire